Ce dispositif, qui a fait ses preuves au Québec, a été pensé en 2002. L’académie de Clermont-Ferrand a souhaité s’en emparer, en s’appuyant sur les travaux conduits par Thérèse Laferrière pour enrichir l’environnement d’apprentissage de la petite école rurale.

Une école devient une ÉER lorsqu’elle encourage ses enseignants et ses élèves dans leur usage des technologies de télécollaboration (visioconférence et forum électronique) pour apprendre et travailler avec une ou plusieurs autres classes, sans oublier les ouvertures vers les communautés locales, les régions, les pays, voire le reste du monde.

En savoir plus ▶ http://bit.ly/2qIntrd