Ecrire ensemble à l'heure du numérique en REP+ : les Oulimpiades, un projet d'écriture collaboratif et citoyen pour l'avenir Collège La Marquisanne, 83200 Toulon, académie de Nice

   site: https://padlet.com/ClaudeRM/OULIPO
   Fiche : http://eduscol.education.fr/experitheque/consultFicheIndex.php?idFiche=12909

Résumé : Ce projet d'écriture collaborative vise à faire partager les productions écrites et orales de dix classes, engagées dans une action fédératrice et citoyenne, sur un mur numérique « Padlet ». Par le biais de textes à contraintes (Oulipo) et de leur mise en voix, l'équipe pédagogique du cycle 3 travaille,en inter-degré, dans le but commun de dépasser les appréhensions des élèves devant la tâche écrite et valoriser l'estime de soi. Cette démarche innovatrice devant les difficultés que pose la langue de l'Ecole a pour but de lutter contre le décrochage scolaire en cultivant chez l'élève le goût de l'écriture et de la lecture.L'équipe volontaire, composée de neuf enseignants (deux classes de CM1, quatre classes de CM2, quatre classes de Sixième), encadrée par un professeur supplémentaire, formatrice dans le cadre de la maîtrise de la langue, a mené une réflexion sur les compétences développées lors de la production d'écrits créatifs et sur le plaisir d'écrire ensemble, en développant chez les écrivants des habiletés dans 4 opérations : les ajouts, les suppressions, les substitutions et les déplacements. Ceci par le jeu, la poésie et l’humour. L’élève va à la rencontre d’un texte « souche », intègre une consigne qui lui permet de le transformer, de se l’approprier et créer un autre récit. La contrainte est alors source et condition de libération, d’exigence et de maîtrise. La présentation sous un aspect ludique - des défis d’écriture sont lancés entre 10 classes de cycle 3 à l’aide de supports numériques sur Padlet - permet d’envisager une approche et une pratique différentes des activités de structuration : grammaire, orthographe, vocabulaire. Les textes produits mis en voix sont diffusés également sur la radio locale toulonnaise Radio Active 100.FM (7000 auditeurs par jour) dans l’émission Paroles d’écoles. La diffusion de l'émission touche non seulement les parents des élèves engagés dans l'action mais aussi des anonymes de l'aire toulonnaise.

Ce dispositif accroit la motivation des élèves à entrer dans la littérature et prévient le décrochage scolaire. L’écart entre les pratiques langagières des élèves et la langue proposée à l’école est quelquefois un écueil pour rentrer dans les apprentissages. Les sensibiliser à la fonction poétique de la langue en les laissant créer, en leur permettant de tester l’effet produit sur leur lecteur ou auditeur, permet de dépasser les appréhensions devant une langue considérée comme « difficile ». La mise en lien des apprentissages souvent cloisonnés favorise un engagement individuel et collectif dans un projet commun. Les enseignants proposent des situations d’apprentissage exigeantes et toujours valorisantes pour l’élève afin de favoriser son bien-être scolaire, l’estime de soi.