Numavenir – Persévérance scolaire et Numérique pour 4500 élèves dans l’académie de Nancy-Metz

Rectorat, 54035 Nancy cedex , académie de Nancy-Metz

   site: http://www4.ac-nancy-metz.fr/pasi/spip.php?article1193
   fiche : http://eduscol.education.fr/experitheque/consultFicheIndex.php?idFiche=12790

La persévérance scolaire se traduit par une politique ambitieuse d’augmenter le nombre de diplômés entrants de la formation dans 37 lycées professionnels et dans 11 collèges de l’académie.Le Secteur d’activité retenu pour expérimenter numavenir est celui du commerce et de la vente préparant à un CAP ou à un baccalauréat professionnel et aussi des élèves de SEGPA.

Le dispositif systémique s’attache à mieux articuler la qualité des enseignements, notamment en promouvant une dimension bienveillante de l’évaluation ;  le développement d’un outil de différenciation pédagogique, l’étayage des alliances partenariales pour accompagner les élèves ; les acteurs s’appuient sur l’Environnement Numérique de Travail dans la relation école-famille. Il s’agit d’agir avant que l’élève décroche, au cœur des pratiques pédagogiques de la classe. Chacune des actions prend appui sur des pépites pédagogiques réalisées par un ou deux enseignants, pour lesquelles des effets positifs dans les apprentissages ont pu être observés.Tout au long du projet des classes, des disciplines, des établissements peuvent y être associés. Les ressources numériques produites (un parcours de formation Magistère par exemple), développées (le module d’évaluation bienveillante), achetées (l’outil de Mindpapping,…) pourront être utilisées de façon durable par les équipes enseignantes. Les productions pédagogiques et également les réalisations des élèves seront disponibles et téléchargeables sur le site du projet

L’implication de l’ESPE, Ecole Supérieure du Professorat et de l’Education, apporte la dimension universitaire.La durée du projet, 36 mois, permet d’intégrer le lancement, la mise en œuvre des expérimentations et les premières analyses de résultats sur les cohortes de jeunes. Dans le cadre des usages du numérique dans l’éducation notamment, les collectivités territoriales, la Région Grand Est, les conseils départementaux de Meuse, de Meurthe et Moselle, de Moselle, des Vosges sont associés au projet. Co-financé par l’Union Européenne le projet est géré administrativement et financièrement par le GIP-DAFCO de l’Académie de Nancy Metz.