Un proverbe énonce que seul on va plus vite mais qu’ensemble on va plus loin. Cet adage trouve une illustration dans l’action menée au Lycée Le Verrier. L’intervention conjointe de deux enseignants de mathématiques en classe de seconde une heure par semaine offre des possibilités plus étendues en termes de recueil et d’analyse des productions des élèves. Elle facilite également la gestion de débats en classe entière et en permet la transcription fidèle au langage naturel et spontané des élèves. La trace recueillie de leurs premières représentations constitue le socle de la construction des parcours d’apprentissage-enseignement. Il s'agit de faire intervenir deux professeurs de mathématiques dans une même classe de seconde, et cela sur quatre classes de seconde.

Deux professeurs de mathématiques font le choix de co-intervenir dans la classe plutôt que de la dédoubler. Une variété de modalités pédagogiques propices à la différenciation et à la construction des compétences des élèves, d'une part, des regards réflexifs sur les pratiques favorisés d'autre part.