"Rushes hour" , une heure pour que les élèves de Neo Alta évaluent leurs productions

Une heure dans la 4ème Neo Alta en présence de Sofia Nogueira du bureau des collèges de la DGESCO, venue pour assister à des activités d'évaluation en classe, menées par les élèves eux-mêmes. Un film aurait dû être tourné par des professionnels. Ceux-ci ont eu un souci de transport. Ce sont donc seulement des rushs tournés au Smartphone qui sont ici mis en ligne. Plus exactement, qui seront mis en ligne à raison d'un par jour. Certains films sont de très courte durée (14 secondes), d'autres seront plus longs. D'ici au 29 mars, pour la journée de l'innovation, vous les aurez tous vus. Chaque film sera accompagné d'un petit commentaire d'éclaircissement.

"Rushes hour", épisode 1 Film 1: il s'agit de l'entrée en classe. Dans Neo Alta, le développement de l'autonomie est un des axes de travail, par conséquent, dès que la porte est ouverte, les élèves entrent, parfois sur un rythme différent de l'un à l'autre. Ce jour-là, ils tous arrivés ensemble. Il y a toujours quelque chose , une consigne par exemple, affichée. C'est le cas ce jour-là. En se préparant, les élèves peuvent donc en prendre connaissance et selon ce qu'il y a à faire commencer dès leur arrivée. En filmant avec un Smartphone, le bruit de fond est vraiment accentué, ce n'est pas si bruyant que cela semble l'être……

FIlm 3

Trois ateliers sont proposés: La "2ème chance", il s'agit d'un nouvel essai à la suite d'un contrôle jugé "raté" par les élèves. Ce n'est pas obligatoire. Chacun s'inscrit pour refaire, autant de fois que de besoin. Ici, il s'agit d'un exercice de mémorisation, du vocabulaire de Géographie. L'évaluation d'affiches réalisées comme tâche finale d'un chapitre d'EMC sur les discriminations. A l'aide d'un guide. Il s'agit donc ici d'une co-évaluation dont le résultat sera photocopié puis transmis aux auteurs des affiches. L'évaluation de copies en Histoire autour du récit. L'élève commence par un travail, seul, sur sa propre production. Il se livre non pas à une auto-évaluation mais à l'analyse des commentaires que j'ai écrits sur la copie. Il cherche ce qui peut l'aider à estimer le niveau de réussite de son récit. Ensuite, à plusieurs, à partir de vraies copies d'autres élèves de la classe, de réfléchir au moyen de réussir une telle activité d'écriture. Il s'agit donc là d'un moment d'évaluation formatrice (ou du moins de la 1ère phase), les élèves identifient (ou pas) les indicateurs de réussite.

Contact Ecole/établissement : Collège Anatole France 42 avenue Jean Jaurès, 78340 Les Clayes sous bois Contact: Annie Di Martino Fonction : professeure d'Histoire- Géographie- EMC - Mél : Annie.Di-Martino@ac-versailles.fr Site en ligne : http://www.clg-france-clayes.ac-versailles.fr/main.htm

Constat à l’origine de l’action L’hétérogénéité marquée et croissante des profils et des résultats des élèves Une promotion d’élèves plus en difficulté Un comportement scolaire de plus en plus caractérisé par un manque de motivation et de travail Des difficultés de maîtrise du langage (compréhension et expression) et de mémorisation Au lieu de continuer à se plaindre, une équipe d'adultes a décidé de s'y prendre autrement. C'est l'origine de la structure.



Objectifs poursuivis Enseigner et évaluer autrement pour: Mettre au travail les élèves Conserver le désir et le plaisir d’apprendre que les élèves ont développés au primaire et perdent parfois voire souvent au collège Développer des compétences transversales souvent peu prises en compte dans le collège: l'autonomie, la prise d'initiatives, l'oral, le travail de groupe, la créativité et la coopération

Nombre d’élèves et niveau(x) concernés 2013-2014: 54 une 5ème et une 3ème 2014-2015 54 une 5ème, une 4ème 2015-2016: 81 première promotion complète, une 5ème, une 4ème, une 3ème

2016-2017: 77 une 5ème, une 4ème, une 3ème

Description et modalités de mise en œuvre* Dans Neo Alta se retrouvent de nombreuses particularités déjà vues dans d'autres expérimentations. Mais nous ne les avions jamais mises en place dans notre établissement. C'est innovant pour nous, pas dans l'absolu. Cependant, nous avons particulièrement réfléchi autour des problématiques de l'évaluation.

ENSEIGNER AUTREMENT Un emploi du temps différent A l'échelle de la semaine: Un temps d'accueil le matin dont les élèves font ce qu'ils veulent. Ils y viennent ou non; prennent leur petit déjeuner, écoutent de la musique, jouent, discutent, font leurs devoirs (rarement) Un temps de travail personnel le soir, le Gr.App. pour "groupes d'apprentissage". Les élèves y expérimentent différentes manières d'apprendre, s'appuient sur leurs pairs Un temps hebdomadaire de travail interdisciplinaire, le L.A.B.O. (pour Liens+Activités+Buts+Ouverture), sorte d'EPI avant la lettre, en coanimation systématique, avec deux professeurs et la plupart du temps, le professeur-documentaliste



Les professeurs ont une heure de concertation par quinzaine: pour préparer les temps forts de l'année, échanger, se co-former

A l'échelle de l'année scolaire: Une journée d'intégration en début d'année: elle rassemble tous les adultes, tous les jeunes; pour des jeux de connaissances, pour la cohésion du groupe, pour une journée festive. Les jeux sont préparés par les 4èmes. Des soirées à destination des parents, totalement organisées par tous les élèves; avec, entre autres, la présentation de ce qui se fait dans les LABOs. Elles ont lieu deux à trois fois par an. Une journée de "désintégration" en fin d'année: pour fêter le départ des 3èmes vers d'autres horizons. Elle est organisée par les 4èmes.

Une pédagogie différente : Le travail d'équipe mené dans Neo Alta depuis l'origine suscite des réflexions autour des apprentissages. Les adultes discutent de leurs pratiques, vont s'observer dans les classes. Un double mouvement pédagogique s'effectue: aussi bien des remises en question que la diffusion de certaines pratiques. Les professeurs cette année 2016 - 2017 ont mis en place une auto formation sur le tutorat, les classes inversées et l'évaluation . L'an dernier, Muriel Misplon , IEN, est venue leur présenter son travail sur les "classes - mémoire". A la fin de cette année , toute l'équipe pourra bénéficier d'un stage en établissement sur la coopération afin d'intensifier le travail déjà commencé en ce domaine.

Chaque professeur fait en sorte, au sein des cours, que les élèves puissent développer leur autonomie et prendre des initiatives. De temps en temps, les apprentissages se font en autonomie, par exemple en utilisant des plans de travail. Les professeurs principaux mettent en place dès le début de l'année scolaire des "conseils d'élèves"; très vite les élèves investissent ce dispositif, prennent en charge les différents rôles, affichent les décisions collectives.

La pratique de l'oral et les travaux de groupes sont des points forts également. Toutes les séquences, ou presque, sont l'occasion soit de prendre la parole soit de travailler à plusieurs soit les deux: pour des compte-rendus de réflexion, de recherches, de lecture; pour des exposés, des reformulations de ce qui a été compris, appris, découvert.

La plupart des professeurs "mettent du numérique" dans la classe. Et même hors la classe puisqu'il n'est pas rare de trouver des élèves un peu partout, à la recherche de lieux silencieux, dans les couloirs, sur les paliers, dans la salle du café des professeurs, pour filmer, enregistrer; le professeur tournant d'une équipe à l'autre. L'établissement est doté d'une flotte de tablettes. Les classes Neo Alta sont parmi celles qui les utilisent le plus, notamment dans les LABOs. En 2015- 2016, les trois classes Neo Alta ont présenté des films écrits, scénarisés, tournés, montés par eux-mêmes: "une journée à Versailles" pour les 5èmes, "making-of de nouvelles fantastiques au siècle des Lumières" en 4ème, "fausses lettres de vrais poilus" en classe de 3ème. Pendant deux ans, les 4èmes ont fait de la Géographie "sans cahier et sans manuel" en salle multimédia.

L'interdisciplinarité fait également partie des moyens pédagogiques mis en œuvre dans la structure. Les LABOS évidemment sont, une fois par semaine, l'occasion de faire concrètement des liens entre différentes activités, différents apports disciplinaires; les élèves en vivent deux ou trois par an. Quelques exemples: mon collège durable (Géographie et Technologie), fausses lettres de vrais poilus (Histoire et Français), Sauvez le hand-ball (EPS et Français), Communiquer (Histoire et Technologie). Le professeur-documentaliste est systématiquement associé à ces travaux et réalisations.

Mais les occasions de vivre et d'apprendre par l'interdisciplinarité sont multiples au gré des envies des professeurs de travailler ensemble; parfois ce sont les élèves qui formulent des demandes. Quelques exemples: course à pied et respiration (EPS & SVT), tennis de table revisité (EPS et Arts Plastiques), hand-ball en Anglais et en Allemand, acrosport en Espagnol, publicités en langues étrangères (Anglais, Allemand, Espagnol).

Certains rituels ont été mis en place. Le rituel du travail dans les GR.App. , groupes d'apprentissages, a déjà été évoqué plus haut. Quelques professeurs ne pratiquent plus l'entrée en classe avec mise en rang devant l'enseignant, attente de la sonnerie puis défilé pour pénétrer dans la pièce. Dès que les portes sont ouvertes, les élèves entrent quand bien même il resterait des élèves de la classe précédente. Chacun dispose ainsi d'un temps à lui pour partir tranquillement, s'entretenir éventuellement avec le professeur, entrer et sortir ses affaires. L'enseignant a écrit une consigne au tableau. Ce peut être tout simplement "relisez la leçon". Il peut s'agir de la mise en route pour le cours qui va commencer. Les déplacements d'élèves sont moins agités, les couloirs sont plus calmes, le cours démarre plus vite.

EVALUER AUTREMENT Une évaluation différente: Toute l'année, une évaluation positive: L'expression "évaluation positive" est apparue dès l'origine, lors du stage en 2012-2013 avec une formatrice de la DAFPA de Versailles, Anne-Marie Sanchez. Plusieurs professeurs avaient lu "Apprendre autrement avec la pédagogie positive"1 et il est apparu comme une évidence que l'évaluation dans Neo Alta devrait être positive également. Cette "évaluation positive" correspond à un ensemble de pratiques, tant dans la pratique quotidienne que lors des bilans de fin de période.

Les professeurs s'attachent à un feed-back abondant. Celui-ci peut se faire "au fil de l'eau" ou en co-évaluation (cf. exemples ci-dessous). C'est la réussite des élèves qui est recherchée plutôt que les notes. C'est pourquoi dans de nombreuses matières, chacun peut, à la demande, refaire un travail jusqu'à atteindre un niveau de réussite ou une note qui lui convient. D'autre part, les élèves sont souvent incités à s'exercer à l'auto évaluation de leurs apprentissages, à l'auto bilan de leurs productions, par exemple dans les LABOs. C'est davantage une évaluation informante en cours de formation qui est pratiquée qu'une évaluation sommative bien que celle-ci ne soit pas absente.

Les élèves possèdent un "cahier des apprentissages". Celui-ci est utilisé aussi bien en début d'heure pour réactiver ce qui a été travaillé, appris le cours précédent que pour faire une sorte de bilan en fin d'heure: "que sais-je à présent?". L'enseignant qui constaterait que ce cahier se remplit très lentement peut susciter un entretien avec l'élève afin de voir si quelque chose ne va pas, si cet enfant a besoin d'aide.

Les pratiques d'évaluation dans Neo Alta sont très diverses. Par exemple, les professeurs de langues évaluent uniquement en utilisant l'évaluation descriptive. Les professeurs d'EPS et ceux des disciplines artistiques évaluent des compétences disciplinaires et n'utilisent plus de notes. D'autres enseignants utilisent encore la notation mais en différenciant les activités cognitives: restituer, ce n'est pas du même niveau de difficulté qu'organiser sa pensée et rédiger, il y a donc plusieurs types de notes. Tout ceci apparait en fin de période sur le bulletin "classique" des élèves.

A côté de ce bulletin traditionnel, Neo Alta dispose de son propre bulletin. Celui-ci est rempli au fil du temps et non en fin de période. Les professeurs le remplissent au jour le jour, quand ils le souhaitent, quand ils ont constaté la réussite de tel ou tel sur l'un de nos quatre axes de développement: la maîtrise de la langue française, la mise au travail, l'autonomie et la créativité, la vie au collège. Très différent d'un bulletin "classique", le bulletin Neo Alta s'apparente plutôt à une "collecte" de constats positifs; il ne comporte ni note ni appréciations. Par exemple:

Autonomie et créativité Anglais : Excellente production écrite de fin de séquence sur le chapitre “Into the wild” ! Élève très autonome dans le travail. Club FSE Théâtre : Une prestation de qualité sur scène ! Espagnol : Cherche à réutiliser ses connaissances et à les approfondir seule ! Français : Une présentation de lecture personnelle tout à fait créative et originale, bravo ! Capable de prendre des initiatives, de respecter des consignes et de soigner son travail. Neo Alta : A préparé et présenté de son initiative un dialogue de théâtre lors de la soirée de présentation.

Dans les LABOs, une évaluation "au fil de l'eau" Les élèves sont eux-mêmes évaluateurs de leur travail en équipe, de leurs productions, de leur participation individuelle, de leur investissement. Les professeurs évaluent également la qualité, la complétude de ce qui est produit, la gestion du temps, les apprentissages disciplinaires.

En fin de période, un conseil de classe différent: S'il se nomme toujours "conseil de classe", il ne ressemble plus à ce qui est vécu chaque trimestre dans la plupart des établissements scolaires du second degré. Il se partage en deux parties, une plénière et des rendez- vous individuels. La plénière rassemble tous les parents, tous les élèves de la classe et le plus possible de professeurs (les conseils Neo Alta ayant lieu en même temps, ceux-ci se répartissent dans les trois conseils). Il s'agit d'un temps d'échanges à partir des questionnaires remplis par les parents, par les élèves, par les professeurs (chaque corps a son propre questionnaire). Chacun peut y dire ce qu'il a à dire et c'est entendu par tous. Ces plénières ont parfois été l'occasion d'un temps de débat à partir d'un apport fait par l'un des professeurs. La deuxième partie est un temps de rencontre entre l'élève, ses parents et un professeur référent. L'élève prend la parole en premier et fait le bilan de la période. Ensuite, le professeur présente les deux bulletins en pointant ce que l'élève a réussi et en insistant sur les conseils écrits. Les parents peuvent évidemment intervenir. Pour finir, il s'agit de déterminer des objectifs pour la période suivante. En heure de vie de classe, l'élève en a sélectionné quelques uns parmi une cinquantaine proposés. Le professeur référent, à la lecture du bulletin, en a également sélectionné quelques uns. S'ensuit une discussion tripartite pour réellement négocier les deux ou trois objectifs à travailler dans la période suivante. Il s'agit vraiment d'une négociation puisque l'élève peut s'opposer à ce qui lui proposer par le professeur et que les parents peuvent de leur côté demander à ce que tel ou tel objectif soit choisi.

Ces objectifs sont alors saisis en bas du bulletin Neo Alta. Lors du prochain conseil de classe, dans son bilan, l'élève dira s'il les a atteint ou non. Ces objectifs remplacent également l'appréciation générale en bas du bulletin "classique". Par exemple: " Objectifs du 3ème trimestre à peu près atteints. Pour l'an prochain: Participer davantage à l’oral en cours, réécrire les cours illisibles ou trop peu soignés avec un traitement de textes, avoir des classeurs et des cahiers propres, soignés, bien présentés."

Dans la structure, aucune récompense du type "félicitations" n'est remise. Ni d'ailleurs aucune mise en garde ni avertissement. Le redoublement non plus n'existe pas.

DES RELATIONS DIFFERENTES D'autres relations entre les élèves Il a été évoqué plus haut le fait que les cours sont les occasions de très fréquents travaux de groupe. Les LABOs amènent à des productions d'équipes. Les Gr.App. comportent plusieurs temps à plusieurs pour faire les exercices, apprendre les leçons, vérifier que celles-ci sont sues; les groupes sont alors inter-âges. Les élèves travaillent donc ensemble à de nombreuses reprises tant pour des recherches et des productions que des apprentissages. D'autre part, s'ils le souhaitent, les élèves, après une petite formation, peuvent devenir tuteurs de camarades en demande d'accompagnement. Il s'agit plutôt d'un tutorat disciplinaire c'est-à-dire d'une aide dans telle ou telle matière. Il a lieu pour l'instant essentiellement en-dehors des cours. Ces moments de tutorat sont souvent inter-âges.

D'autres relations entre les professeurs et les élèves Les journées d'intégration en début d'année et de désintégration en Juin sont l'occasion de se parler et de se voir autrement. En-dehors de ces deux moments très ponctuels, la plupart des professeurs sont volontaires pour tutorer des élèves qui en expriment le besoin, soit pour des demandes disciplinaires soit pour des besoins ciblés.

Ainsi, l'an dernier, la professeure d'Allemand accompagne un élève qui a demandé à travailler la compréhension orale en Anglais et à améliorer son orthographe. Germain a besoin d'améliorer ses notes de manière générale et d'être plus rigoureux sur son écriture. Ou encore Nathan veut acquérir une aisance dans la discussion avec un adulte et ainsi oser participer en classe.

D'autres relations avec les parents

Pour les membres de Neo Alta, les parents ont une place décisive. Enseignants, CPE et parents forment une communauté d'adultes dans laquelle chacun a un rôle différent mais dont l'objectif est d'accompagner les élèves et de les aider à grandir. Le but est de faire en sorte ensemble que chaque puisse mieux apprendre.

Le conseil de classe est l'occasion de rencontrer tous les parents et que ceux-ci entendent tout ce qui va s'y dire. Ils peuvent prendre la parole, faire des remarques, poser des questions tant aux professeurs qu'aux autres parents. A chaque trimestre, ils sont reçus par un professeur- référent. Bien entendu, ils peuvent prendre rendez-vous autant qu'ils veulent comme dans tout établissement. Les professeurs principaux sont facilement joignables par courrier électronique et sont très réactifs.

Deux fois dans l'année, les parents sont invités par leurs enfants à participer à une soirée. Il en a déjà été question. L'objectif est que chaque parent soit fier de son enfant.

Moyens mobilisés Chaque année entre 13 et 16 adultes du collège travaillent dans la structure: la CPE, la professeure- documentaliste et des professeurs de discipline. Le nombre varie selon les congés de formation par exemple. L'équipe dispose depuis l'origine d'une heure de concertation par quinzaine inscrite dans l'emploi du Temps. L'équipe bénéficie d'une formation de trois jours presque chaque année.

Liens éventuels avec la Recherche Préparation et conception du projet lui-même en parallèle d'une formation en 2012- 2013 avec Anne-Marie Sanchez, intervenante en formation continue à la DAFPA de Versailles. Suivi de cette formation en 2013-2014. Contact cette année avec Sylvain Connac pour une formation afin de développer la coopération entre les élèves en classe. En 2016- 2017, demande d'un suivi par une équipe universitaire dans le cadre des LEA. Le dossier est en cours de préparation.

Bibliographie: Innover dans l'éducation: Rapport du CNIRE de 2014, "Pour une école innovante" François Muller et Romuald Normand, Ecole, la grande transformation, les clés de la réussite, ESF, 2013 Luc Cédelle, Un plaisir de collège, Seuil, 2008 Jean-François Boulagnon, Nadine Coussy-Clavaud, Vincent Guédé, Anne Hiribarren, Pierre-Jean Marty, Un projet pour innover dans les collèges, Delagrave, 2012

Innover dans ses pratiques d'évaluation: ANTIBI André, La constante macabre ou comment on a découragé des générations d’élèves, Math’Adore, 2003 ASTOLFI (JP), L’erreur, un outil pour enseigner, ESF éditeur, 2004 DUBUS Alain, La notation des élèves, comment utiliser la docimologie pour une évaluation raisonnée, Armand Colin, 2006 GERARD (FM), Evaluer des compétences, guide pratique, de Boeck, 2008 HADJI Charles, Faut-il avoir peur de l’évaluation ?, De Boeck, 2012 ROEGIERS Xavier, La pédagogie de l’intégration, des systèmes d’éducation et de formation au cœur de nos sociétés, De Boeck, 2010 SCALLON Gérard, Des savoirs aux compétences, De Boeck, 2015

TALBOT Laurent, L’évaluation formative, comment évaluer pour remédier aux difficultés d’apprentissage, Armand Colin, 2009




Enseigner autrement

BUZAN Tony, Une tête bien faite, Editions d’organisation, 2004 (réédition)

CONNAC Sylvain, Apprendre avec les pédagogies coopératives, ESF, 2009

                             La personnalisation des apprentissages, agir face à l'hétérogénéité à l'école et au collège, ESF, 2012.

LIEURY Alain, Mémoire et réussite scolaire, Dunod, 1997 (réédition)

                          La réussite scolaire expliquée aux parents, Dunod, 2010

PERRENOUD Philippe, L'organisation du travail, clé de toute pédagogie différenciée, ESF, 2012.




Relations familles- école Judith Migeot-Alvarado, La relation école-famille « Peut mieux faire», ESF, 2000 Inspection générale de l’Éducation nationale Inspection générale de l’administration de l’Éducation nationale et de la Recherche, rapport n° 2006-057 d'octobre 2006, « La place et le rôle des parents dans l’école » par Alain WARZEE, Gérard LESAGE, François LE GOFF, Patrice BRESSON, Guy MANDON, Joël SALLÉ, Christian SOUCHET, Nicole THOMAS. IFE, « Les parents et l'école », Cellule veille scientifique et technologique, lettre n° 22 - novembre 2006

La revue Les cahiers pédagogiques sont également une source d'inspiration.




Evaluation

Modalités du suivi et de l’évaluation de l’action (auto-évaluation, évaluation interne, externe) * Entretiens réguliers entre le chef d'établissement et les pilotes de la structure

Trois ressources ou points d’appui qui vous ont permis de progresser * La formation Le travail d'équipe La satisfaction exprimée par de nombreux parents



Trois difficultés éventuelles rencontrées* La masse de travail à accomplir La rotation des enseignants dans un établissement de petite taille (500 élèves environ) Le fait que toutes les disciplines ne sont pas représentées

Effets constatés

   sur les acquis des élèves *

Neo Alta n'est pas une "baguette magique" cependant les moyens d'accompagnement des élèves ont permis depuis le début de la structure d'éviter tout décrochage. D'autre part, même pour des élèves très en difficulté, on a constaté que les résultats s'ils ne sont pas devenus brillants ne se sont pas totalement effondrés.

   sur les pratiques des enseignants*

A plusieurs reprises, des professeurs- stagiaires se sont investis dans Neo Alta. Ils y ont trouvé un complément de leur formation initiale et ont apporté des idées et de l'énergie. Les heures de concertation et de co-formation permettent d'augmenter le capital pédagogique de chacun.

   sur le leadership et les relations professionnelles *

Les adultes dans Neo Alta ont envie de travailler ensemble et s'en donnent les moyens.

   sur l’école / l’établissement *
     Certaines pratiques se diffusent, notamment le conseil de classe, depuis cette année scolaire.
   plus généralement, sur l’environnement*

Neo Alta est à présent connu dans le réseau des écoles primaires du bassin. Certains parents d'élèves de CM2 voire de CM1 viennent parler aux professeurs de la structure lors des portes ouvertes pour demander des renseignements et si ils peuvent déjà inscrire leur enfant, ce qui n'est pas possible puisque Neo Alta concerne le cycle 4.