Concrètement les twictées reposent sur des phases de travail bien connues par les enseignants pratiquant les dictées négociées : les élèves font des propositions d'écriture (individuellement, en groupe) qu'ils soumettent à d'autres classes participant au challenge orthographique que représente la séquence twictée. Les propositions donnent lieu à une analyse et le cas échéant, à des corrections qui prennent la forme de petites justifications écrites : les twoutils. Ces arguments orthographiques en 140 caractères sont au coeur du dispositif. Les twoutils se caractérisent par un format contraignant et une syntaxe canonique qui doit faire apparaître le mot corrigé ainsi que la justification orthographique. Les notions (nature des mots, phénomène orthographique) apparaissent sous la forme de mots-balise partagés par l'ensemble des classes et renvoyant aux connaissances du programme. L'organisation conduit chaque élève à produire et à être destinataire de twoutils dans une même dictée partagée avec des élèves venus des quatre coins de la francophonie.

Ecole élémentaire La Chapelle, 57800 FREYMINGMERLEBACH, académie de NANCY-METZ

Lien : http://eduscol.education.fr/experitheque/consultFicheIndex.php?idFiche=11589