MP3 pour Mathsceyrieuses

Voir aussi la vidéo tournée pour la série "Learning is fun"....

et la vidéo tounée à la suite de la séléction de l'expérimentation au TOP 30 en 2014 :

http://www.reseau-canope.fr/innovation2014/innovation-et-numerique.html?tx_cndpvideoflv_pi1%5Bidvideo%5D=50

Des exemples de mise en oeuvre sur le blog "Mathsceyrieuses" : http://lewebpedagogique.com/mathactic/

Projet Eco Radio : Vous saurez tout sur le développement durable !

Un des premiers objectifs de la web-radio était d’assurer la communication sur les avancées du projet d’établissement d’éducation au développement durable « Collège Durable ». Aujourd’hui avec le développement d’Eco Radio, les sujets traités ne concernent plus uniquement le collège mais sont ouverts sur l’information locale, nationale et même internationale.

Le développement durable était considéré par beaucoup d’élèves et même d’adultes du collège comme étant limité à la protection de la planète. Cette vision très incomplète du développement durable a depuis beaucoup évolué et la ligne éditoriale de la web-radio est maintenant bien comprise par chacun : tous les sujets traités ont un lien avec l’une au moins des cinq finalités du développement durable définies dans l’Agenda 21.

Ces cinq finalités sont :

  • La lutte contre le changement climatique,
  • La préservation de la biodiversité, des milieux et des ressources,
  • La cohésion sociale et la solidarité entre les territoires et les générations,
  • L’épanouissement des êtres humains,
  • Une dynamique de développement suivant des modes de production et de consommation responsables.

C’est ainsi que le cross du collège a fait l’objet d’un reportage car le sport participe à l’épanouissement des êtres humains ou que la venue dans l’établissement d’une association de solidarité internationale a été couverte par les jeunes reporters.

La section 42 (Action Communication) année 2015

Renforcer l'intérêt des élèves pour les sciences à l'école
LE CLUB DES EXPERTS

A la rentrée 2013-2014, le module expérimental « Action Communication » du collège Claude Bernard, membre du réSEAU des écoles associées à l'UNESCO depuis Janvier 2009, continue son activité. Cette année, le projet consiste à renforcer l'intérêt des élèves pour les sciences à l'école.

Sous la responsabilité de Madame Marchand, professeur documentaliste, cinéma/audiovisuel, Monsieur Recq, professeur de Sciences de la Vie et de la Terre et Monsieur Migliaccio, professeur de Physiques-chimie, le projet a pris la forme d'un module expérimental proposé aux élèves de 4e. Elle concerne, cette année, 16 élèves motivés et/ou susceptibles de s'engager dans des filières telles que : le journalisme, les relations publiques, les arts appliqués, les industries graphiques, l'infographie, l'audiovisuel, le multimédia, l'informatique, les sciences et l'environnement.

1. LES OBJECTIFS

La démarche originale consiste à, durant 2 années : former les élèves aux systèmes de communication et d'information : éducation aux médias par les médias ; valoriser et motiver les élèves dans un projet qui respecte la charte de l'UNESCO : éducation au développement durable/environnement.

Les activités proposées ont plus particulièrement pour objectifs de susciter la curiosité des élèves autour d'un projet scientifique collectif et de mobiliser leur capacité à trouver du plaisir dans la découverte et l'expérimentation à travers la réalisation d'une fiction.

Pendant 2 années, il s'agit plus particulièrement de :

  • comprendre le sens de la démarche d'investigation ;
  • concevoir et réaliser 2 épisodes d'une série type « enquêtes scientifiques » s'appuyant sur des faits réels à savoir les manipulations génétiques et la combustion... ;
  • entreprendre un partenariat local et national (Muséum d'Histoire Naturelle, Université de Cambridge, SDIS, CNRS, CORIA, parc zoologique de Cerza...) ;
  • impliquer dans le projet les enseignants des disciplines scientifiques (SVT, physique/Chimie et Mathématiques, TUIC) et artistique (Cinéma/audiovisuel) ;
  • diffuser le projet le plus largement possible et faire sa promotion auprès de l'UNESCO, du ministère, du rectorat de Rouen, de la CARDIE, des collectivités locales, des médias.

La démarche repose donc sur la construction de supports divers (film, articles en ligne, dossier documentaire, événementiel) à destination d'un large public où l'organisation est essentielle : le travail en groupe, l'écoute et le respect sont des éléments importants de la réussite du projet. Sa couverture médiatique (presse écrite, audiovisuelle, radio, internet) est l'une des conditions du succès de l'opération.

2. LA SECTION 42

Depuis quelques années, on enregistre une baisse importante de l’intérêt des jeunes pour les sciences dans notre territoire. Cette baisse est marquée pour nos élèves de troisième qui ne sont que 25% à suivre un filière scientifique au lycée. Le projet consiste à renforcer l'intérêt des élèves pour les sciences à l'école. Les activités proposées ont plus particulièrement pour objectifs de susciter la curiosité des élèves autour d'un projet scientifique collectif et de mobiliser leur capacité à trouver du plaisir dans la découverte et l'expérimentation à travers la réalisation d'une fiction. Son nom : la section 42. La section 42 est la 42e section du CNRS, totalement fictive, qui met en scène 5 collégiens, agents secrets, dont le rôle est de mener des « enquêtes scientifiques » fondées sur des faits réels : les manipulations génétiques et la combustion.

3. LE PROJET AUDIOVISUEL

Nous avons opté pour une série composée de 2 court métrages scientifiques type fiction. En action communication, nous allons toujours sur le terrain pour étudier et établir une banque de données (sons et images fixes et animées), un moyen pour nous, enseignants, de les faire manipuler, de transmettre des savoirs avec du concret et de les laisser se l'approprier (en sons et en images). Nous sommes également, d'un point de vue juridique, propriétaires de nos images (licence creative commons).

Les deux films seront diffusés en avant première au collège Claude Bernard en juin 2015. Générique en ligne :



EPISODE 1 : Une question d'éthique Synopsis Une scientifique malintentionnée, intitulée Madame Ourcelle, est émerveillée par l'ouvrage d'Harold Stümpke Anatomie et biologie des Rhinogrades et souhaite faire revivre cet ordre fictif de mammifères par clonage reproductif. Nos agents, au cours de leur enquête, en Australie, au parc zoologique de Cerza où Madame Ourcelle à travailler en tant que chercheur sous une autre identité puis au Muséum d'Histoire Naturelle de Rouen finiront par appréhender la scientifique pendant sa propre conférence qui s'intitule "Les preuves irréfutables de l'existence des Rhinogrades".




EPISODE 2 : Pas de fumée sans feu ! Synopsis La section 42 se retrouve mobilisée dans une nouvelle aventure après l'enlèvement de leur big boss et la mise à feu de son QG. Le geek et la scientifique seront amenés à enquêter sur une série d'incendies suspects et sur le vol d'un document ultra secret au CORIA, laboratoire scientifque spécialisé dans la recherche sur la combustion : Les deux affaires sont-elles liées ? Qui est responsable ? L'enquête les aménera jusqu'à Cambridge, un voyage scolaire dans lequel les autres membres de la section 42 s'infiltreront.

4. LE PARTENARIAT Le partenariat est essentiel car il permet d'immerger les élèves au cœur du sujet.

Episode 1 : Muséum d'Histoire naturelle de Rouen et le parc zoologique de Cerza Après une visite du muséum axée sur le rôle de la génétique dans la diversité du monde vivant, nous avons organisé un débat sur les enjeux liés aux expériences scientifiques en matière de génétique. Différents sujets ont été abordés : - Les cellules souches - Le clonage - Le diagnostic pré-implantatoire et post-implantatoire - Les OGM - Les animaux médicaments - La thérapie génique - Les bébés médicaments

1er temps : étude de documents 2e temps : Les élèves complètent un tableau qui décrit, pour chaque technique abordée, l'application, les avantages et les inconvénients 3e temps : Débat proprement dit abordé pour chaque technique.

Les élèves ont particulièrement apprécié l'atelier sur le clonage d'espèces éteintes. Dans ce cadre des notions comme les risques sanitaires, écologiques ou environnementaux, les objections morales ont été abordés. L'idée est d'aborder les limites de telles pratiques. Faut-il un cadre légal ? Jusqu'où peut-on aller ?

Le tournage : Le musée nous a également ouvert leur porte pour réaliser certaines scènes de l'épisode 1 et prétés pour l'occasion des sculptures de rhinogrades provenant du muséum d'Histoire naturelle de Paris que nous avons photographiés et filmés. Le parc zoologique de Cerza s'est associé également au projet en nous prétant les lieux pour réaliser certaines scènes et interpréter un rôle.

Episode 2 : SDIS, CORIA, CNRS (projet E3C3), université de Cambridge Notre association au SDIS76, pour ce 2e épisode sur la combustion : - visite du SDIS, - tournage de certaines scènes avec la mobilisation de plusieurs pompiers durant la journée, - atelier sur le triangle de feu,

Nous prévoyons également l'intervention du SDIS au collège pour tout un niveau d'élèves. Le CORIA, le CNRS : projet E3C3

Nom du projet: Energy Efficiency and Environment: Cross-Channel Cluster Description : E3C3 vise à créer un pôle de formation et de recherche pour améliorer les systèmes de production d'énergie et obtenir une combustion propre à partir de carburants issus de la biomasse et disponibles dans la région Transmanche.

Chef de file: Centre National de la Recherche Scientifique-Délégation Normandie Autres partenaires: INSA Rouen, Université de Rouen, University of Brighton, University of Cambridge, Imperial College London, Ensicaen

Ce partenariat local et international avec le CORIA et l'université de Cambridge, a été un moyen formidable également d'aborder la science. E3C3 nous a offert la possibilité de partir durant 4 jours à Cambridge pour une imprégnation culturelle et scientifique plus particulièrement. Nous nous sommes associés pour ce voyage et ce projet à l'atelier mathématiques CMRS proposé également aux 3e du collège. - visite du Greenwich Royal Observatory, Astronomiy Centre, Cambridge, Kings college et Trinity college, musées de la science de Cambridge et de Londres, Department of Engineering: University of Cambridge, the Fitzwilliam Museum et tournage de plusieurs scènes ; - conférence et visite des laboratoires sur la combustion et tournage au Department of Engineering: University of Cambridge,

Suite à voir sur la page "Journée de l'innovation 2015, sur le réseau VIAEDUC